Réflexologie plantaire

Un art du mieux être

Qu’est ce que la réflexologie ?

La réflexologie aussi appelé réflexothérapie est une discipline  qui intervient dans les domaines du bien être, de la prévention, de la thérapeutique et le confort du malade.
Selon les cas elle peut s’employer seule ou en association avec d’autre méthode de soins ou traitement médical. Elle regroupe un certain nombre de techniques notamment la réflexologie plantaire, palmaire, faciale (Dien Chan), auriculaire, occipito-podale
etc.

Cette discipline repose sur l’idée que chaque organe, fonction, glande ou partie du corps humain sont reliés par voix nerveuse  en des points précis des tissus cutanés recouvrant certaines parties du corps. L’ensemble de ces points sont regroupés sous
forme de «  zones réflexes  ».

Ces techniques manuelles et 100 % naturelles ont pour but d’améliorer l’état de santé global du patient. Les effets positifs recherchés sont d’ordre physique et psychique. En effet  ces deux aspects
sont interdépendants et doivent êtres abordés ensemble car comme le définit l’OMS la santé ne consiste pas seulement en « l’abscence de maladie ou d’infirmité ».

A quoi sert la réflexologie ?

  • Elle stimule le corps et ses fonctions grâce au massage des «zones réflexes» ;
  • Elle dissipe le stress et les tensions ;
  • Elle améliore la circulation sanguine et lymphatique ;
  • Elle stimule l’influx nerveux ;
  • Elle aide à maintenir ou rétablir l’homéostasie, équilibre naturel du corps ;
  • Elle favorise l’élimination des toxines.

A qui s’adresse la réflexologie ?

La réflexologie s’adresse à tous le monde et à tous les âges de la vie. Enfant en bas âges, adolescent, femmes enceintes de plus de trois mois, adultes et personnes âgés.

Elle est efficace sur plusieurs plans :

La prévention et le bien être : En stimulant les fonctions du corps humain en agissant sur le système nerveux afin de prévenir tous les troubles et dysfonctionnements pouvant être liés au stress.

La thérapeutique et le confort du malade : Par son pouvoir stimulant et régulateur elle est efficace  pour un certain nombre de troubles fonctionnels. En revanche lorsque il s’agit de maladies sévères la réflexologie peut soulager les patients à la fois des symptômes directs mais aussi à mieux supporter les effets secondaires liés aux traitements médicaux parfois lourds.

Quelles sont les
contre-indications ?

En de rares cas, il sera préférable de ne pas recourir à la réflexologie. En effet il n’est pas recommandé d’employer cette technique de soins chez les personnes atteintes de phlébites ou de risque de phlébite notamment après toute chirurgie
ainsi qu’après tout AVC ou embolie pulmonaire de moins de  six mois. De même, par principe de précaution, la prudence est de mise chez les femmes enceintes de moins de trois mois.

Quels sont les effets secondaires ?

Une séance de réflexologie stimule les systèmes de l’organisme et peut générer parfois des réactions qui dépendent de divers facteurs tels que votre état de santé, niveau de forme, d’anxiété ou selon votre type de métabolisme. Chacun réagit donc différemment.
Le receveur peut observer des sensations de chaleurs, de fraîcheur, des effets de sudation, ressentir une légère fatigue ainsi que de légères nausées. On peut constater une tendance à se rendre plus souvent aux toilettes, ce qui traduit une augmentation
de l’élimination des toxines. Rassurez vous ces effets ne durerons pas plus de 48 heures. Par ailleurs les résultats recherchés ne sont pas toujours visibles immédiatement. Alors soyez à l’écoute des réactions de votre corps. Si vous
le pouvez il est conseillé de vous reposer une demi-heure après la séance.

 

Comment se déroule une séance ?

La durée d’une séance est d’environ 45 minutes. Elle s’effectue impérativement dans un environnement adapté, propice au calme et à la détente afin de garantir un bien être total. Ces conditions de départ ont pour but
d’optimiser l’efficacité de la séance. Elles contribuent d’une part au bien être du patient et à l’amélioration des effets thérapeutiques mais favorise aussi la concentration du réflexologue. Pour ces raisons il est préférable de nous rencontrer au cabinet
ou à votre domicile lorsque vous serez certain(e) d’être tranquille. Au début de toute séance il est nécessaire de répondre à un questionnaire afin de connaître l’objet de votre visite, vos habitudes de vies et de déceler d’éventuelles contres indications. Vous
serez ensuite confortablement installé(e) sur une table de massage tout en respirant si vous le souhaitez des odeurs d’huiles essentielles aux vertus apaisantes.

La première prise en main consiste à l’emploie de techniques de bien être par des déverrouillages articulaires de la cheville et du pied. Ensuite vient la phase thérapeutique qui consiste en un mouvement de reptation du pouce appelé vulgairement « la
chenille » au niveau des zones réflexes correspondant au système relatif à vos maux. Enfin, vient la phase de relaxation par l’utilisation de technique spécifique à chaque zone du pied et de la cheville (lissage, pétrissage, essorage, rotation des orteils, vrille).


 

reflexologie-plantaire
Histoire de la réflexologie

 

Il est difficile de situer très précisément les origines de la réflexologie. Néanmoins elle semblerait être une pratique ancestrale. En effet on retrouve de multiples indices disséminés aux quatre coins de monde à travers les âges, témoignant
pour l’homme un intérêt particulier au massage des mains et des pieds et ce dans un cadre thérapeutique.

Une célèbre fresque Égyptienne a été retrouvée dans la nécropole de Saqqarah à l’entrée du tombeau d’Ankmahor, un haut dignitaire datant de l’antiquité (2300 av J-C) où figurent des personnages manipulant des pieds et des mains.

En Chine cette pratique est associée depuis des millénaires avec l’acupuncture et apparaît dans les anciens précis de médecine traditionnelle chinoise.

On a aussi observé des symboles ressemblant à des points de réflexologie sur les pieds d’une statue de bouddha dans un temple en Inde près de Kusinara datant de 500 ans av J-C.

Il semblerait que  le savoir Égyptiens ait transité vers l’est à travers les routes commerciales entre l’inde et l’Afrique.

Les indiens d’Amérique du nord font aussi état de l’importance de la sensibilité du pied dans leurs pratiques thérapeutiques ancestrales.

En revanche l’arrivé en occident de la réflexologie est beaucoup plus tardive. En premier lieux, deux médecins européens, les Dr Adamus et Atatis publient en 1582 l’un des premiers ouvrages portant sur le sujet.

Plus tard, Ivan Pavlov et d’autres médecins furent à l’origine de travaux de recherche scientifiques en neurologie à la fin du XIXe siècle en cherchant à établir la relation directe entre stimulus et réaction de l’organisme.

Au début du XXe siècle s’inspirant de ces recherches, un médecin ORL Américain, le Dr William Fitzgerald découvre que la stimulation par le biais de pressions avec les doigts sur des zones réflexes des pieds ou des mains
provoque des effets anesthésiants sur certaines parties du corps. Cet homme est aujourd’hui considéré comme le père de la réflexologie moderne et laisse derrière lui un ouvrage intitulé « Zone Therapy » où il décrit les premières délimitations des zones
réflexes, au nombre de 10 au total.

Plus tard Eunice Ingham (1889-1974), physiothérapeute Américaine reprend les travaux de ce dernier et consacre sa vie à l’élaboration d’une cartographie plus précise des zones réflexes en correspondance avec les organes et développe une
technique de massage spécifique.

Les origines variées de la réflexologie ont données naissance à deux grandes écoles de courants différents :

  • L’école chinoise forte d’un savoir propre à leur médecine énergétique traditionnelle qui repose sur des principes de yin et de yang ainsi que sur la théorie des méridiens et des 5 éléments.
  • L’école Occidentale se rapportant aux travaux du Dr William Fitzgerald et d’Eunice Ingham plus communément appelé réflexologie « Ingham » et qui suit les principes de la physiologie occidentale.
Principe et mode d’action de la réflexologie « Ingham »

 

La réflexologie « Ingham » puise ses ressources dans la sensibilité propre des pieds et des mains.

Comme nous l’avons décrit précédemment toutes les fonctions de l’organisme sont projetées sur les plantes des pieds sous forme de zones réflexes. Ces dernières correspondent à des systèmes entiers tels que l’appareil respiratoire, cardio-vasculaire,
uro-génital, endocrinien, lymphatique, digestif, nerveux et locomoteur.

La stimulation par le massage de ces zones induit par un réflexe du corps une réaction d’auto-guérison. Elle se traduit par un effet nerveux et biologique. Le  réflexe cuti-musculo viscéral est un principe
selon lequel un trouble, par exemple viscéral, se répercute sur les parties superficielles de notre corps qui par conséquent et à l’inverse peut être soulagé par une action sur la peau et vers l’organe grâce au massage réflexe.

Ceci est possible en faisant appel au pouvoir du système nerveux végétatif aussi appelé système nerveux autonome. C’est la partie du système nerveux responsable des fonctions non soumises au contrôle volontaire et qui
entre en jeu dans de nombreux phénomènes physiologiques comme la digestion, la régulation du  rythme cardiaque et l’activité de certaines glandes (endocrines et exocrines). Ces fonctions se réalisent grâce à la circulation d’influx électriques le long
d’un réseau nerveux spécifique. Lorsque les troubles mettent en jeux ces fonctions,  la pression de zones réflexes précises favorise la circulation de phénomènes électriques facilitant les réponses du corps.

Auriculothérapie

Une approche révolutionnaire

Qu’est ce que l’auriculothérapie et l’auriculomédecine ?

L’auriculothérapie, ou acupuncture auriculaire, est une pratique de médecine non-conventionnelle. Elle repose sur un principe vaguement similaire à la réflexologie plantaire, c’est à dire qu’il existe une correspondance entre l’oreille externe et les différents organes du corps. Cependant l’auriculothérapie possède une approche autrement différente et d’une richesse incomparable.  À travers cette discipline il est donc possible de rétablir des troubles très variés en stimulant le pavillon de l’oreille ou en positionnant des magrains (graines végétales hypoallergéniques) qui agissent en continue pour rétablir l’équilibre de l’organe en cause. Ses vertus sont antalgiques et curatives et ses effets sont rapides surtout lors de douleurs aiguës. Tout comme la réflexologie plantaire elle s’intègre dans une prise en charge globale de la santé.

À qui s’adresse t’elle ?

L’auriculothérapie s’adresse à tous public et à tout âge. Le principe de précaution auprès des femmes enceintes sera appliqué. La technique de traitement et la durée seront bien évidement adaptés à l’âge et à l’état de santé du patient.

Quel sont les champs d’action ?

Les indications sont équivalentes à celles de l’acupuncture à savoir des actions antalgiques, les troubles fonctionnels, les addictions (particulièrement le tabac), les allergies et les syndromes anxiogènes.

Y a-t-il des contre-indications ?

Les patients prenant des B bloquants ne permettront pas une bonne prise du RAC (réflexe auriculo cardiaque), ils seront donc contre indiqués. Également selon le principe de précaution les femmes enceintes de moins de 3 mois ne pourront suivre ce type de traitement.

Comment se déroule une séance ?

Le patient est confortablement allongé sur la table d’examen. La durée moyenne d’une séance est de 45 minutes.

Le traitement des points de l’oreille dépendra de l’interrogatoire du patient, basé sur des notions physiologiques et sur la prise de pouls selon la méthode Nogier. Il ne s’agit en aucun cas de se substituer à un diagnostic médical. De plus, les traitements médicamenteux en cours ne seront pas arrêtés.

Pour un motif de consultation en lien avec une douleur, le traitement commencera par un diagnostic physique de l’oreille à l’aide d’un palpeur à pression. Celui-ci nous permettra de localiser une ou plusieurs zones douloureuses de l’oreille qui traduiront une douleur périphérique et nécessiteront un traitement. Une fois déterminée, chaque point auriculaire sera traité à l’aide d’un « magrain » (graine de sésame recouverte d’un revêtement hypo-allergénique). Ce type de traitement peut entraîner une douleur localisée ainsi qu’un échauffement  au niveau de l’oreille. Ces effets  disparaîtront dans les 24 heures après la pose. Cependant, l’utilisation des aiguilles étant réservée au personnel médical, je n’en aurais pas l’usage. L’effet attendu peut tout aussi bien être immédiat comme se faire ressentir dans les 24 heures. En revanche en cas de douleur aigue, le patient pourra être amené à revenir à nouveau pour 2 à 3 séances à raison d’une séance par semaine.

Pour des troubles fonctionnels, le diagnostic se fera à l’aide d’un appareil spécifique appelé « Agiscope ». Son utilité est de localiser les points actifs appelés complexes neuro vasculaire, (CNV). Une fois détectés, ces points seront ensuite traités par un second appareil à l’aide des 7 fréquences de Nogier ou par un bâtonnet Nord /Sud permettant un réarrangement du ou des points. Notez bien que ce traitement est complètement indolore. Il agira environ sous 48 h. Pour des douleurs ou des maladies chroniques 1 à 2 séances par mois seront recommandées. Le déroulement de la séance prend naturellement en compte les sensations du patient ainsi que le degré d’évolution de la maladie afin d’assurer un traitement le plus approprié possible.

Au même titre que des réactions d’élimination et une sensation de fatigue, des douleurs peuvent se manifester au cours du traitement, celles ci sont normales et disparaîtront dans les 24 heures qui suivent la séance.


auriculotherapie
Histoire de l’auriculothérapie et de l’auriculomédecine

 

L’auriculothérapie ou acupuncture auriculaire fait partie d’un sous ensemble de l’acupuncture. Autrefois pratiquée en Chine avec seulement une dizaine de points connus, elle fut développée par le français Paul Nogier qui a longuement étudié les correspondances entre le corps et l’oreille vers le milieu du 20ème siècle. Dans les années 1980, Paul Nogier, également acupuncteur, fit une découverte en prenant le pouls chinois de ses malades. Il constata que différents stimuli de l’oreille provoquent une réaction d’adaptation traduite par une augmentation d’intensité du pouls (non pas de la fréquence). On le nommera le VAS (traduction de réaction autonome circulatoire), RAC (reflexe auriculo cardiaque) ou encore pouls de Nogier. Cette découverte a permis d’ouvrir les applications de l’auriculothérapie. Les points pathologiques de l’oreille (CNV) seront ainsi détectés par une augmentation du pouls. Une séance d’auriculomédecine aussi appelée acupuncture auriculaire personnalisée sera réalisée avec une prise continuelle du pouls du malade.Cette pratique a été reconnue plus tardivement par l’OMS en 1994 lors du congrès de Séoul. Les premières indications furent employées à des fins analgésiques et chirurgicales.

Principe et mode d’action de l’auriculothérapie

 

La richesse de cette pratique résulte de la constitution tissulaire de l’oreille. L’histologie (étude des tissus) montre que les différents plans tissulaires de l’oreille ont des origines embryologiques multiples. C’est à partir de ces tissus que s’opère durant la vie fœtale le développement de nos organes et c’est dans ces couches que nous retrouvons ces fameux points présents sur les oreilles. Les travaux de l’INSERM ont en effet démontrés l’existence de plusieurs points richement innervés et reliés au système lymphatique permettant une action à la fois antalgique mais aussi immunitaire et fonctionnelle. On distingue principalement les points Neuro Vasculaire (CNV) impliqués dans les troubles fonctionnels et les points Réflexes (en lien avec le circuit de la douleur). La triple innervation de l’oreille à savoir par le nerf vague X et une branche du nerf trijumeaux (appartiennent aux nerfs crâniens) ainsi que le plexus cervical (faisceau de nerfs partant du rachis cervical), permet à l’oreille d’être en relation à la fois avec le système nerveux central et avec la formation réticulée entrant dans le circuit de la douleur.

L’oreille à un rôle dans le maintien de l’homéostasie. En effet les points auriculaires subissent continuellement des variations histologiques en fonction de la température et de l’état de l’organe. Par conséquent tout point douloureux du corps sera retrouvé sur l’oreille. Le traitement de celui-ci aura une action à distance. Il a pour objectif de rétablir la vascularisation et la thermorégulation de l’organe cible.

Tarifs

Engagements

Membre de la FFR (Féderation Française de Réflexologie plantaire ), je m’engage à respecter les points suivants pour mes séances de réflexologie plantaire et auriculaire:

  • Ne pas me subsituer à un traitement allopathique ou homéopathique.
  • Ne pas interrompre ou modifier un traitement médicamenteux en cours.
  • Ne pas établir de diagnostic.
  • Respecter les contre-indications médicales à savoir ne pas pratiquer de séances chez les patients récemment opérés ou souffrant de phlébite.
  • Respecter la pudeur
  • Respecter l’intégrité physique et morale de la personne.
  • Respecter une stricte confidentialité.
  • Toujours garantir une prestation optimum, en maintenant mes compétences au meilleur niveau.

Cursus

Soucieuse d’apporter bien-être et réconfort aux personnes demandeuses, j’ai abordé la réflexologie plantaire à Bordeaux au sein d’une école reconnue et rigoureuse, Réflexo 33. Sensible au contact humain et relationnel j’ai poursuivi ma progression par l’apprentissage du massage Indien Ayurvédique Abhyanga. Grâce à mon parcours professionnel j’ai ainsi eu l’opportunité de suivre l’enseignement en Auriculothérapie et Auriculomédecine dispensé à Lyon dans la fameuse école du GLEM.

 

  • Manipulatrice en électroradiologie médicale en radiothérapie au  CHU de Bordeaux,
  • Réflexologue diplômée par Réflexo33, école affilié à la Fédération Française des Réflexologues FFR,
  • Formée au massage Indien Ayurvédique Abhyanga à l’école Azenday de Bordeaux, agrée par la Fédération Française Massages-Bien-être FFMBE,
  • Formation d’Auriculothérapie et d’Auriculomédecine en cours de validation à l’école du GLEM de Lyon.
  • Compétence en onco-réflexologie

Contact

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message